LES LIVRES DU MOMENT

Découvrez dès à présent les critiques et coups de coeur de votre libraire à Quintin

La femme murée

Fabienne Juhel

Fabienne Juhel découvre par hasard l'existence de Jeanne Devidal aussi appelée "la folle de Saint Lunaire". De ce personnage quasi historique, l'auteure bâtît un texte qui n'a rien de biographique mais une adaptation romanesque de la vie de cette femme. Mur après mur de l'ouest à l'est et du nord au sud, Fabienne Juhel échafaude le parcours d'une vie dont les plans ont été si souvent déjoués par l'histoire. La nature, les éléments deviennent mortier, les objets ramassés sur la laisse de mer deviennent briques..La langue et la poésie du texte deviennent crépi pour donner une forme de beauté à la vie de cette femme qui valait bien un roman...
"La femme murée" Fabienne Juhel la brune Éditions du Rouergue

La faute à Saddam

Oh pétard ! 
La claque émotionnelle !
La faute à qui? 
à Samira Sedira...
Cesare est rentré depuis un an en France après son engagement dans la guerre du Golfe. 
Est-il vraiment revenu? 
N'est-il pas resté la bas dans ce désert Koweïtien avec son ami, son frère Adel. 
Entre les prémices de cette amitié à Toulon, et le récit des cinq mois d'attente dans ce désert à se battre contre l'ennui, le ressentiment et la haine, nous existons au coté de ces deux hommes. Chaque personnage du récit a une importance capitale, ils ont tous ce lien si fort qui les unit comme le lecteur à Cesare et Adel.
La guerre?
De quelle guerre parlons nous? 
Celle où aucun coup de feu ne fut tiré contre un ennemi déjà vaincu ou bien celle plus complexe, entre frères, fussent-ils d'armes.
Une forme de ré-écriture de cette légende biblique, la quatrième chapitre de la Genèse, Cain et Abel ou les origines du mal..où l'ennemi le plus dangereux n'est il pas soi-même..
Ce texte de petit calibre (109 pages) vous emporte, il vous transperce...

BettieBook

Frédéric Ciriez

A tous mes amis(es), libraires, chroniqueurs, critiques littéraires, "booktubeuses"....lisez ce livre !! Enfin tout ceux qui aiment lire lisez le aussi !
Stéphane Sorge, critique littéraire sur la pente descendante, d'une culture classique et représentant d'un certain monde des lettres sur le déclin se voit confier d'explorer la nouvelle tendance des "booktubeuse"..Ainsi il rencontre Bettie jeune chroniqueuse du web qui monte. Fan du genre dystopie "young adulte", sans culture littéraire, elle se met en scène régulièrement devant sa caméra pour parler avec son langage de ses lectures. 
Avec cruauté et parfois sensualité Frédéric Ciriez nous propose l'affrontement de deux mondes, deux visions de la culture. Sans aucun ménagement il décrit les travers cyniques, hypocrites du monde littéraire tel qu'il est aujourd'hui.
Ce livre est extraordinaire, d'abord pour l'affrontement du langage précieux et celui calqué sur ce nouveau model sémantique des réseaux sociaux. Ce livre est indispensable aussi parce qu'il interroge ceux dont le métier est d'en parler, et du sens à donner à nos recommandations...la critique littéraire, oeuvre en soi ou exercice narcissique..

"BettieBook" Frédéric Ciriez Éditions Verticales

Trio pour un monde égaré

Marie Redonnet

Merveilleuse lecture du jour (ou plutôt de la nuit)..
Elle s'appelle Tate Combo, ils s'appellent Willy Chow et Douglas Marenko. Ce trio a en commun de subir la violence de ce monde, qu'elle soit due à la guerre, à un état totalitaire ou au désir de puissance et de richesse..Sans lien, ce trio égaré nous raconte le processus de déshumanisation qu'ils subissent.. Ils ont en commun surtout cet espoir de vivre, de revivre, parce qu'il reste le beau, l'amour, leur volonté, leurs rêves et la vie...
Apres "La femme au colt 45" Marie Redonnet nous propose une fable ciselée, précise, qui ne s’encombre pas coquetterie littéraire. Trois récits, trois êtres uniques, qui s’enchâssent, se font échos dans une forme d'universalité. Il s'en dégage une force incroyable, la puissance de ce trio nous invite à voir le monde autrement...
"Trio pour un monde égaré" Marie Redonnet Le Tripode

"L'art de perdre"

Alice Zeniter | Flammarion

Un texte fabuleux ! Je pourrais m'enflammer pour ce livre mais je vais faire court. Ce roman est d'une puissance extraordinaire. Parce qu il mêle l'intime, le familial et la grande histoire. Ce n est pas nouveau me direz vous, pas plus que de revenir sur la guerre d'Algérie ni sur le destin tragique des harkis. A la manière de Van Gogh recomposant pour la énième fois des tournesols, Alice Zeniter reconstruit, se reconstruit dans cette histoire familiale. Elle rend vivants tous ces inconnus, avec cette écriture simple, efficace, parfois rude ....parce que les acteurs du destin de l'Algérie ont profondément marqué les corps et les esprits, jusqu'à imprimer dans les gènes des nouvelles génération toute la douleur de ce pays.
Bref, un livre indispensable ! 

"Nos richesses"

 Kaouther Adimi | Éditions Seuil

Un texte extraordinaire. ...ou l'on retrouve Camus, Grenier, Jules Roy, Giono et tant d autres auteurs dont un point commun est d'avoir un jour croisé le chemin d'Edmond Charlot. Avec ce libraire éditeur emblématique d'Alger et sa boutique "Les vraies richesses " nous traversons la seconde moitiée du XX ème siècle et ses tourments. Quelle belle réflexion que de penser l histoire au travers du livre, ceux qui les écrivent les éditent et les font découvrir. En plus de la richesse documentaire ce roman nous émeut grâce à cette écriture simple et sensible...bref j adore ! 

"Le camp des autres"

Thomas Vinau | Alma Editeur

Un enfant, Gaspard, fuit avec son chien la violence paternelle. C’est dans la forêt qu’il trouve refuge, celui des hommes libres, celui de Jean-le-blanc qui le recueille, un sage, un sorcier, un passeur vers le camp des autres. Celui des insoumis, des vagabonds, des nomades en roulotte, en caravane. Dans la trace de cette dernière, Gaspard, en candide s’initie à la liberté, au voyage.
Ode à la liberté et à l’insoumission, ce magnifique texte nous renvoie, entre autres, à Jean-François Beauchemin et son Jour des Corneilles, à Thoreau. Immersion totale dans l’ambiance sauvage, au pétrichor des forêts. Daté précisément en 1907, ce texte nous rappelle le début de l’organisation étatique et policière de la chasse aux « bohémiens, trimardeurs… ». Comment ne pas y voir aussi le constat du destin des voyageurs d’aujourd’hui, nos sans domicile fixe, ceux venus d’Afrique, du Moyen orient, ceux du camp des autres…
Thomas Vinau un auteur que je découvre avec son magnifique dernier roman, dommage d’avoir attendu si longtemps…

"Passage des mélancolies"

Alain Emery | Édition La Gidouille

Un petit bijou de littérature qui ne doit pas passer inaperçu dans cette rentrée. ...

"Souvenirs de là maison des fous"

Paul Eluard | Éditions Seghers

Jusqu'à ce jour un papa extraordinaire me faisait la lecture de la correspondance de Tcheckov au petit déjeuner. ...
Ce matin changement d'univers. ..une sacrée découverte faite hier...dans une librairie. .....

"Les Jouisseurs"

Sigolène Vinson. Les Editions de l'Observatoire

"Les Jouisseurs" est un de ces livres que l'on peut relire avec beaucoup de plaisir. Même sans avoir inhalé de fumée illicite. .les récits de Sigolène Vinsonnous font voyager. ..loin. De la Suisse au Maroc. ..nous cheminons sur deux histoires qui se font échos. De Léonie à Eleonore, d'Isabelle Eberhardt à l'automate écrivain notre esprit devient nomade...et nous rêvons de ce désert que j'aime tant. Encore un coup de coeur pour la rentrée.

undefined
Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez que des cookies soient utilisés afin d’améliorer votre expérience d’utilisateur en rendant plus rapide l'affichage.